Énergie incorporée

Le bois: énergie incorporée et réduction de CO2

Un matériel à économie d'énergie

Actuellement, aucun autre matériel de construction, communément utilisé pour la construction de locaux ou d'éléments, ne requiert si peu d'énergie de production que le bois.

Grâce à la photosynthèse, les arbres sont en mesure de capturer le CO2 présent dans l'air et de l'unir à l'eau qu'ils reçoivent du sol pour produire un matériel organique, le bois.

Ce processus de photosynthèse produit l'oxygène. Tout l'oxygène que nous respirons et sur lequel se base toute la vie animale provient de l'activité de photosynthèse des plantes et des arbres.

Non seulement la production et le traitement du bois sont très efficaces (du point de vue énergétique) conférant aux produits en bois une baisse ultérieure du contenu en carbone, mais le bois peut être utilisé pour remplacer du matériel comme de l'acier, de l'aluminium, le béton ou le plastique qui nécessitent de grandes quantités d'énergie pour leur production.

Dans la majeure partie des cas, l'énergie nécessaire pour la transformation et le transport du bois est inférieure à l'énergie stockée par la photosynthèse des bois.

Le forêts gérées par l'homme sont des bassins de carbone très efficaces par rapport à des forêts laissées à leur état naturel. Les arbres plus jeunes, dans la phase de leur développement maximal, absorbent plus de CO2 dans l'atmosphère par rapport aux arbres plus vieux qui, durant leur déclin naturel, mourront ou pourriront en relâchant du CO2 stocké pendant des années. La coupe des arbres permet au CO2 stocké durant des années ne soit pas relâché dans l'environnement mais reste dans le produit.

La déforestation contrôlée permet au bois des arbres de devenir matière première pour la production de produits en bois qui stockent du CO2 sans le jeter dans la nature.

Les produits à base de bois deviennent ainsi des dépôts de carbone même s'ils n'absorbent pas de CO2 dans l'atmosphère et jouent un rôle important dans l'augmentation de l'efficacité des bassins des forêts. Indépendamment de la vie du produit, le CO2, reste stocké dans le bois.

En effet, augmenter l'utilisation du bois est une façon simple de réduire les changements climatiques.

Pour plus d'informations, allez sur le site www.cei-bois.org.